> Les Hauts Fourneaux d’Ougrée

les Hauts Fourneaux d’Ougrée

Histoire d’une usine à fonte


En 1826, John Cockerill met à feu un des premiers hauts-fourneaux au coke du continent, marquant ainsi un tournant révolutionnaire «dans L’évolution de la sidérurgie de notre pays. Quelques années plus tard, il est un des cofondateurs de la Société des Charbonnages et Hauts Fourneaux d’Ougrée. Dès 1837, deux fourneaux y produiront une dizaine de tonnes par jour. Aujourd’hui, le haut- fourneau d’Ougrée, l’un des quelque soixante hauts-fourneaux d’ArcelorMittal, coule quotidiennement 5.000 tonnes de fonte liquide qui traversent la ville de Liège pour être converties en acier à Chertal.

Ce livre, abondamment illustré, nous conte l’histoire mouvementée de l’usine à fonte d’Ougrée qui, sans l’intervention de Lakshmi Mittal, aurait dû s’achever en 2009. Il est rédigé dans un langage clair par un ingénieur qui, sans oublier l’anecdote, allie à la rigueur historique son expérience de sidérurgiste. L’auteur décrit 173 années d’évolution spectaculaire du plus ancien outil de production de la métallurgie du fer, contribuant ainsi d’une manière importante à l’histoire de notre sidérurgie.

Le lecteur y trouvera en outre de multiples informations sur le contexte dans lequel se sont développés les Hauts Fourneaux d’Ougrée et plus encore sur les hommes, nombreux, qui y ont exercé leur métier.

En boutique

23,75

Envoi postal

36
Les Hauts Fourneaux d’Ougrée

Choisissez votre langue - Kies uw taal - Wahlen Sie ihre Sprache - Choose your language

Découvrez les partenaires de l’Embarcadère du Savoir

Découvrez nos publications dans la boutique en ligne de l’Embarcadère du Savoir